lien web de la Radio Citoyenne

Espace Multimedia

La Radio Citoyenne Panafricaine

radio online

Actuellement en Ligne

Nous avons 997 invités et aucun membre en ligne

La FAO évoque les inquiétudes sur les conséquences alimentaires du Covid-19 en Afrique de l’Ouest

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les inquiétudes pour l’alimentation et l’agriculture habituelles pour l’Afrique de l’Ouest se sont accentuées par la crise sanitaire actuelle engendrée par la propagation du coronavirus (Covid-19). Suffisant pour l’organisation onusienne par le biais de sa coordinatrice dans cette région d’alerter dans une communication officielle que « Le Covid-19 ne pouvait arriver à un pire moment pour les communautés vulnérables de l’Afrique de l’Ouest ».

Lire la suite : La FAO évoque les inquiétudes sur les conséquences alimentaires du Covid-19 en Afrique de l’Ouest

La longue marche du Nigeria repose sur l’autosuffisance en concentrés de tomate

Le gouvernement nigérian a affiché, depuis quelques années, sa volonté de s’affranchir des importations de concentrés de tomate et d’impulser le développement de l’industrie locale de transformation. Si des mesures ont été prises dans ce sens, elles n’ont pas véritablement permis un essor de la filière malgré son énorme potentiel. Le N°125 d’Ecofin Hebdo a fait le tour de la radioscopie d’une industrie qui cherche encore sa boussole.

Au Nigeria, le marché de la tomate et de ses produits dérivés est parmi l’un des plus importants en Afrique, avec une valeur de près de 2,5 milliards $. Le fruit constitue en effet un ingrédient important de la cuisine du pays. Il entre dans la composition de nombreux mets comme le riz wolof [plat prisé par les Nigérians, NDLR] ou la soupe de viande. La tomate est d’ailleurs à juste titre le fruit le plus consommé du pays avec 12 kg par an par habitant.

Lire la suite : La longue marche du Nigeria repose sur l’autosuffisance en concentrés de tomate

La saison des pluies 2020 serait globalement humide au Sahel, selon le CILSS et ACMAD

NIAMEY, 27 Avril (ANP) - La saison des pluies 2020 serait globalement humide, a appris l’ANP d’une synthèse du Forum 2020 sur les Prévisions Saisonnières des caractéristiques Agro-hydro-climatiques de la saison des pluies pour les zones Soudanienne et Sahélienne (PRSEASS 2020).-
Pour cause de Cobdi-19, ce forum a été organisé en ligne le 24 avril dernier par le Centre Régional AGRHYMET du CILSS, le Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD), les services météorologiques et hydrologiques (SMNH) des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Tchad, les Organismes des Bassins, avec la collaboration de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM).

Lire la suite : La saison des pluies 2020 serait globalement humide au Sahel, selon le CILSS et ACMAD

Le rôle clé des Organisations de la Société Civile dans la résolution de la crise de l’assainissement en Afrique

L’un des plus grands défis auxquels est confronté le continent africain est la crise persistante de l’assainissement. Une personne sur trois vit encore sans installations sanitaires adéquates, ce taux passe à 3 personnes sur 4 en Afrique de l’Ouest. Des millions de personnes sont ainsi exposées à des risques sanitaires entraînant des absences de l’école ou du travail. Un assainissement inadéquat a des répercussions non seulement sur la vie quotidienne des citoyens africains, mais aussi sur leur avenir.

Lire la suite : Le rôle clé des Organisations de la Société Civile dans la résolution de la crise de...

Quelques remarques sur la situation économique

La crise sanitaire a produit un choc sur l’économie mondiale. De nombreuses incertitudes demeurent tant sur la durée de cette crise qui peut passer par des rebonds successifs en l’absence de vaccin ou de médicament efficace que sur les leçons qu’en tireront les classes dirigeantes et leur division éventuelle. Enfin, il est aujourd’hui impossible de prévoir quel sera l’état des opinions publiques quand cette crise commencera à s’atténuer et donc de savoir quel sera le centre de gravité politique, ce qui aura aussi une importance sur la situation économique, l’économie n’étant jamais simplement de l’économie.

Lire la suite : Quelques remarques sur la situation économique

• SOCIETE Mehdi Alioua : "20.000 migrants au Maroc risquent une catastrophe humanitaire"

De nombreux immigrés en règle, ayant été licenciés ou mis au chômage technique, ainsi que la quasi-totalite des clandestins n’ont plus aucune source de revenus pour s’alimenter. Selon le sociologue Mehdi Alioua, le prolongement du confinement risque d’affamer des dizaines de milliers de personnes oubliées des aides de l’Etat.

Au Maroc, comme souvent ailleurs, les migrants régularisés en 2014 et 2016 et ceux dont le titre de séjour a expiré ou qui ont toujours été clandestins ne figurent pas parmi les priorités des pouvoirs publics. Qu’ils soient subsahariens ou Syriens, face à l’état d’urgence, ils n’arrivent plus à se débrouiller seuls et n’ont d’autre choix que de s’en remettre au bon cœur des autorités publiques et de la société civile.

Lire la suite : • SOCIETE Mehdi Alioua : "20.000 migrants au Maroc risquent une catastrophe humanitaire"

AFRIQUE : eau, électricité, déchets… les services essentiels à l’heure du Covid-19

La pandémie de Covid-19 qui touche l’Afrique pousse les populations à se confiner. Pour répondre aux besoins des familles cloîtrées chez elles, les entreprises qui fournissent les services essentiels comme l’eau, l’électricité et la gestion des déchets redoublent d’efforts pour s’adapter à la situation.

Il est 7 heures à Biyem-Assi, un quartier populaire de la ville de Yaoundé, au Cameroun. Ce matin-là, la population se réveille timidement après la longue pluie qui s’est abattue dans la ville. Sur l’une des hauteurs du quartier Biyem Assi, les coups de klaxon stridents se font entendre. Ce bruit persistant signale l’arrivée du camion société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) qui assure la gestion des déchets dans plusieurs villes du pays.

Lire la suite : AFRIQUE : eau, électricité, déchets… les services essentiels à l’heure du Covid-19

COVID-19 : L’AIDE DE CUBA ET DE LA CHINE À DES PAYS OCCIDENTAUX MARQUE LA DÉFAITE DE LA MONDIALISATION NÉOLIBÉRALE (ALTERMONDIALISTE)

Dakar, 6 avr (APS) – L’aide fournie par la Chine et Cuba à plusieurs pays, dont de grandes puissances occidentales, pour freiner la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), traduit la défaite de la mondialisation néolibérale et démontre l’importance de la coopération Sud-Sud, estime Mamadou Diouf, le coordonnateur du Forum social sénégalais (FSS), un mouvement altermondialiste.

‘’Cuba a envoyé des équipes en Europe (Italie et Espagne), mais aussi dans d’autres pays. Un pays mis sous embargo depuis soixante ans, qui a tenu de cette façon, jusqu’à pouvoir développer un enseignement médical qui vient au secours des puissances occidentales ! Oui, c’est la défaite de la mondialisation néolibérale, la défaite de l’Occident’’, a soutenu M. Diouf dans un entretien avec l’APS.

Lire la suite : COVID-19 : L’AIDE DE CUBA ET DE LA CHINE À DES PAYS OCCIDENTAUX MARQUE LA DÉFAITE DE LA...

Franc CFA – Dominique Strauss-Kahn : « Le système actuel doit être sérieusement dépoussiéré »

Un an après la publication d’une étude très critiquée sur le franc CFA, l’ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn met en avant la nécessité pour les Africains de retrouver la maîtrise de leur monnaie.

Prudence ! Tel semble être le maître mot de Dominique Strauss-Kahn lorsqu’il reçoit Jeune Afrique dans une célèbre brasserie parisienne par un bel après-midi de printemps. Il y a un an, l’ancien ministre français de l’Économie, des Finances et de l’Industrie publiait, via Parnasse International, son cabinet de conseil, une étude intitulée « Zone franc. Pour une émancipation au bénéfice de tous ».

Lire la suite : Franc CFA – Dominique Strauss-Kahn : « Le système actuel doit être sérieusement dépoussiéré »

DETTE AFRICAINE: MORATOIRE OU ANNULATION ?

Par Demba Moussa Dembélé,Economiste
Il est désormais admis que la pandémie du coronavirus va avoir de graves conséquences économiques et sociales pour le monde, comparables à celles de la Grande Dépression des années 1930.
En effet, selon le FMI, l’économie mondiale connaîtra une récession cette année, avec la baisse de 3% de la croissance mondiale. En outre, elle perdrait quelque 9000 milliards de dollars en 2020 et 2021. D’autres sources indiquent que cette perte pourrait avoisiner les 12000 milliards de dollars ! De son côté, l’Organisation internationale du travail (OIT) prévoit des pertes d’emplois de 25 millions à travers le monde en 2020.
L’industrie aéronautique est frappée de plein fouet, avec la quasi-totalité des flottes clouées au sol depuis plusieurs semaines. Les projections indiquent qu’elle va subir des pertes de plus de 250 milliards de dollars. Un chiffre qui sera sans doute révisé à la hausse. Quant à l’industrie touristique, elle est également quasiment à l’arrêt, partout dans le monde.

Lire la suite : DETTE AFRICAINE: MORATOIRE OU ANNULATION ?

Le Portugal régularise temporairement ses immigrés pour les protéger du Covid-19

Partout où le confinement est appliqué se pose la question du sort des populations les plus exposées – dont les travailleurs sans-papiers. Le Portugal y répond de façon pragmatique, en régularisant toutes les personnes qui en avaient fait la demande avant l’entrée en vigueur de l’état d’urgence, observe El País.

NOS SERVICES

Le gouvernement portugais a pris le 28 mars une série de mesures sociales et économiques pour compenser les effets de l’état d’urgence, déclaré le 18 mars dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, rapporte le quotidien espagnol El País.

Lire la suite : Le Portugal régularise temporairement ses immigrés pour les protéger du Covid-19

Consulter Vos mails

Partenaires du PAEDD/CISACS

  • naire 9.png
  • naire 8.png
  • naire 7.png
  • naire 6.png
  • naire 5.png
  • naire 4.png
  • naire 3.png
  • naire 2.png
  • naire 1.png
ONG PAEDD - Copyright Tous droits réservés