lien web de la Radio Citoyenne

Espace Multimedia

La Radio Citoyenne Panafricaine

radio online

Actuellement en Ligne

Nous avons 990 invités et aucun membre en ligne

TUNISIE : les municipalités de Québec et Tunis vont coopérer sur les ODD dès 2023

Avec ses rivières et ses installations vertes, la ville canadienne de Québec apportera son expérience économique et environnementale à la municipalité de Tunis en vue d’accélérer le développement durable dans cette municipalité de la Tunisie peuplée par 12 millions d’âmes.
En marge de la 97e réunion du bureau de l’Association des maires francophones (AIMF) qui s’est tenue récemment en Tunisie, la ville hôte Tunis a conclu un partenariat avec la municipalité canadienne de Québec. Les deux municipalités coopéreront entre 2023 et 2026 en vue de l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies d’ici à 2030.


Selon Souad Abderrahim, la maire de Tunis, ce partenariat « se basera sur l’échange d’expertise, d’idées et de pratiques innovantes » avec le soutien de l’Organisation des villes du patrimoine mondial (OVPM). Cette organisation regroupe 203 villes ayant sur leur territoire un site inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).
L’accord permettra la mise en œuvre de projets axés sur la lutte contre le changement climatique, le développement économique et numérique, ainsi que la préservation du patrimoine naturel et culturel des deux agglomérations. « Le choix qu’on fait ensemble, c’est de se dire qu’il n’y a pas de mur assez haut pour ne pas le surmonter ne serait-ce que sur les changements climatiques qui ont bien besoin que nous soyons nombreux à mettre ensemble nos capacités, plutôt que regarder nos différences et penser qu’elles nous séparent », affirme Bruno Marchand, le maire de Québec.
Développer des villes durables
À l’instar de Tunis, d’autres villes tunisiennes sont à la quête du développement durable en s’attellent au renforcement de l’accès à l’eau potable ou encore au développement de systèmes de transport bas-carbone. C’est dans ce contexte que les autorités tunisiennes ont lancé conjointement un appel à projets en vue de l’installation de nouvelles stations de vélos dans les municipalités de Mahdia située à 200 km au sud de la Tunisie et de Kairouan peuplée de 570 000 habitants au centre du pays. Le projet est soutenu par l’Association européenne pour la démocratie locale (Alda) et la Coopération pour le développement et l’amélioration des transports urbains et périurbains (Codatu).
Lire aussi-TUNISIE : à Makthar, Kumulus Water refroidit l’air pour fournir de l’eau à 570 élèves
Dans le même temps, le Programme d’investissement annuel (PAI) bat son plein en Tunisie. Cette initiative a permis récemment à neuf municipalités de décrocher le label « Acte » décerné par l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie (ANME) pour leurs projets portant sur l’énergie et le climat. Il s’agit des villes de Sfax, Sousse, Kairouan, Nabeul, Bizerte, Médenine, Hammam-Lif, Douz et Kef. Parmi les initiatives primées par Acte, figure le Projet d’alimentation à l’énergie solaire photovoltaïque des bâtiments administratifs porté par la commune de Bizerte  et le projet de mise en place d’une technologie destinée à fournir des informations sur le climat dans la ville de Sfax.

Consulter Vos mails

Partenaires du PAEDD/CISACS

  • naire 9.png
  • naire 8.png
  • naire 7.png
  • naire 6.png
  • naire 5.png
  • naire 4.png
  • naire 3.png
  • naire 2.png
  • naire 1.png
ONG PAEDD - Copyright Tous droits réservés