lien web de la Radio Citoyenne

Espace Multimedia

La Radio Citoyenne Panafricaine

radio online

Actuellement en Ligne

Nous avons 669 invités et aucun membre en ligne

BATIR DES VILLES ET DES CITES PROSPERES” FAO- ETAT DU SENEGAL et un groupe d’ONG au Sénégal

« COMMUNE DE KHOUGHEUL »

1.    CONTEXTE ET JUSTIFICATION
De nombreuses petites villes dont l'économie repose encore sur l'agriculture vont connaître une croissance démographique plus importante au cours des prochaines décennies. La transformation rurale, dont l'une des manifestations actuelles est la diversification d'une économie, qui dans le passé était fortement tributaire de la production de matières premières agricoles et forestières et d’une dépendance accrue à l'égard de lieux de commercialisation éloignés, est aujourd'hui perçue comme étant en même temps un défi et une opportunité.
Il est aussi convenu que les questions de pauvreté et de la faim font aujourd’hui l’objet de vives préoccupations à travers le monde, exacerbées par le phénomène de l’urbanisation galopante.  


C’est dans ces conditions que l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) promeut un Agenda alimentaire urbain « Urban Food Agenda » pour la prise en charge des problèmes relatifs á la sécurité alimentaire et la malnutrition dans le continuum rural-urbain des territoires. Cette initiative mondiale s’articule autour de sept (7) axes d’intervention tel que l’axe 4 : " Activités agroalimentaires novatrices et durables, créatrices d’emplois et contribuant au développement de territoires fonctionnels et prospères au sein des villes ". C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet initié par la FAO, FMM/GLO/132/MUL : ‟FEEDING URBANIZATION : BATIR DES VILLES ET DES CITES PROSPERES”, au Rwanda, en Equateur et au Sénégal.
L’objectif visé est de soutenir une production alimentaire durable dans les petites villes et les cités des pays ciblés. Cela passe par la promotion de "districts agroalimentaires" durables, porteurs d’un système alimentaire territorial résilient, comprenant des activités et des services efficients. Au Sénégal, le projet contribuera à l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition et le renforcement de la résilience des populations vulnérables et la promotion de secteurs sylvopastoraux et aquacoles durables, diversifiés, compétitifs, inclusifs et favorisant la croissance à travers :
Ainsi, C’est le Ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires (MCTDAT), qui, assurant la tutelle des collectivités territoriales auxquelles les compétences « Domaines, l'Environnement et la Gestion des Ressources Naturelles, Planification et Aménagement du territoire » sont transférées, Il (Ministère), se voit confié la coordination du projet, à travers sa Direction de la Promotion du Développement territorial (DPDT).
Pour l’exécution du projet dans ce contexte de territorialisation du développement, deux (2) communes sont ciblées. Il s’agit de Bambilor (département de Rufisque, région de Dakar) et de Koungheul (département de Koungheul, région de Kaffrine). Les collectivités territoriales étant le lieu d’expression de la citoyenneté, la FAO a initié des protocoles d’accord avec la DPDT mais également avec l’ONG PAEDD CIVISME-CITOYENNETE, l’ONG CICODEV et l’ONG ENDA ECOPOP et l’ARMP dans l’accompagnement des collectivités territoriales, pour l’appropriation du projet.  Une synergie est recherchée dans les approches d’exécution des protocoles d’accord des partenaires afin d’atteindre efficacement les objectifs du projet.
Par conséquent, la FAO et l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) ont conclu une convention pour l’amélioration des capacités des institutions locales et des organisations des producteurs pour la mise en place des systèmes d’approvisionnement publique des aliments qui soient inclusives pour les producteurs locaux
Dans ce cadre, il est prévu de réaliser une enquête près des fonctionnaires publiques en charge de l’approvisionnement des aliments dans les deux municipalités ciblées par le projet à savoir Koungheul et Bambilor. L’activité de la commune de Koungheul doit se dérouler du 11au12 novembre 2021.
2.    OBJECTIF GENERAL:
L’objectif général est de réaliser une enquête sur la maitrise de procédure de passation de marché ainsi que les besoins de formation auprès des producteurs et fonctionnaires publics acteurs de la passation des marchés.
3.    OBJECTIFS SPECIFIQUES :
Les objectifs spécifiques poursuivis par la mission sont :
    connaitre les besoins en renforcement de capacités de producteurs et acheteurs publics ;
    identifier les difficultés d’accès aux marchés des denrées alimentaires par les producteurs ;
    identifier les insuffisances de formation pour les acheteurs publics pour une efficacité de l’achat de denrée alimentaire.
    identifier les principales opportunités de marchés publics alimentaires pour les producteurs locaux(par exemple, les écoles, les hôpitaux, les prisons, les réserves de céréales, etc.), y compris les principaux types de produits achetés, la valeur globale, etc.
    identifier la principale procédure (méthode) de passation de marché utilisée pour les achats publics de denrées alimentaires et des conditions de participation (par exemple, nécessité d'un enregistrement, présentation des garanties, certifications de produits, etc.)
    avoir un aperçu des conditions contractuelles (durée du contrat, conditions de livraison, conditions de paiement, etc.) ;
    administration du questionnaire dressé à cet effet

Consulter Vos mails

Partenaires du PAEDD/CISACS

  • naire 9.png
  • naire 8.png
  • naire 7.png
  • naire 6.png
  • naire 5.png
  • naire 4.png
  • naire 3.png
  • naire 2.png
  • naire 1.png
ONG PAEDD - Copyright Tous droits réservés