lien web de la Radio Citoyenne

Espace Multimedia

La Radio Citoyenne Panafricaine

radio online

Actuellement en Ligne

Nous avons 525 invités et aucun membre en ligne

RWANDA : Exim Bank of Hungary finance des projets d’eau et d’agriculture

Exim Bank of Hungray prévoit d’ouvrir, ce mois de novembre 2021, une ligne de crédit de 52 millions de dollars pour la réalisation de divers projets de développement au Rwanda. Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó précise qu’au moins 50 % de ce financement sera alloué aux secteurs de l’eau, de l’agriculture et de l’éducation.

Comme la plupart des pays africains, le Rwanda est soumis aux effets du dérèglement climatique. Avec ses 12,5 millions d’habitants, le pays doit faire face à la sécheresse qui touche l’Afrique de l’Est et australe depuis plusieurs années, asséchant ainsi les cours d’eau et les retenues dont dépendent les populations pour leurs activités au quotidien. Le financement de 52 millions de dollars promis par le gouvernement de la Hongrie pourrait permettre au Rwanda d’améliorer la situation.

Lire aussi – AFRIQUE : quand le dérèglement climatique défie tous les pronostics

Selon le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, la ligne de crédit sera ouverte au cours d’une visite officielle qu’il effectuera au Rwanda en novembre 2021. Il s’agit d’un prêt à taux zéro qui sera débloqué par la banque hongroise d’import-export. Le Rwanda aura 20 ans remboursé ce prêt, avec une période de grâce de 8 ans. Au moins 50 % de ce financement sera dédié aux projets agricoles, hydrauliques, ainsi qu’à la promotion de l’éducation dans le pays d’Afrique de l’Est. « La moitié des projets devront être réalisés par des entreprises hongroises et l’autre moitié par des entreprises rwandaises », a affirmé Péter Szijjártó en fin octobre 2021, pendant une réunion ministérielle de l’Union africaine (UA) et de l’Union européenne (UE) au Rwanda.

Pour ce qui est de l’agriculture, les deux parties pourraient axés les projets sur l’amélioration des moyens de subsistance des petits agriculteurs et la résilience climatique en utilisant des technologies vertes, notamment le solaire comme c’est le cas à Ngoma au Rwanda. L’Initiative de réhabilitation rurale du Rwanda (Rwarri) a remis en septembre 2021 de nouveaux systèmes de pompage à 1 205 petits exploitants dans ce district, pour l’irrigation de 10 hectares de plantation. Le Rwanda s’appuiera également sur son Plan stratégique pour la transformation de l’agriculture, ainsi que sur le nouveau plan d’action climatique pour améliorer le secteur de l’agriculture.

Lire également – EAU POTABLE : ces grands programmes africains qui changent la donne localement

Une autre partie du financement  hongrois sera allouée aux projets d’eau potable dans le pays. Le gouvernement rwandais a défini un objectif prioritaire : fournir de l’eau potable à l’ensemble de la population d’ici à 2024. Cette volonté est accompagnée d’engagements concrets, qui devraient être respectés.

Consulter Vos mails

Partenaires du PAEDD/CISACS

  • naire 9.png
  • naire 8.png
  • naire 7.png
  • naire 6.png
  • naire 5.png
  • naire 4.png
  • naire 3.png
  • naire 2.png
  • naire 1.png
ONG PAEDD - Copyright Tous droits réservés